Pays de Balagne,
Pôle d'équilibre Territorial et Rural

CONTACT TÉL : 04 95 56 28 89



Biodiversité et valorisation économique

Le 03 août 2013

Dans le cadre de l'Agenda 21 de Balagne, le Samedi 3 août à 16h00, la mairie d'Aregno était comble pour assister à la restitution des travaux, menés depuis un an, en direction d'une meilleure connaissance des peuplements d'orangers et d'amandiers sur la Commune.
Voir les présentations : du conservatoire Botanique et de Laetizia Castellani
La première présentation, effectuée par Laetizia Castellani, atteste du poids économique de la production d'amandes pour la Balagne depuis le XVIIème siècle. De nombreux vergers étaient recensés sur la Commune d'Aregno, principalement en piémont, la plaine étant peuplée d'oliviers. Les orangers sont en bien moins grand nombre mais les textes anciens font état d'une orange d'une douceur et d'un goût exceptionnels. Cette réputation perdure de nos jours et rend encore plus importantes les recherches d'identification et de sélection des variétés à sauvegarder.
Laetitia Hugot et Camille Angelelli, du Conservatoire Botanique National de Corse, ont présenté ensuite le recensement des plans d'amandiers (1027 arbres) et d'orangers (1235 arbres) sur la Commune d'Aregno. Les vergers sont majoritairement en bon état. Une vingtaine d'amandiers, visiblement de variétés différentes vont faire l'objet de prélèvements pour identification ADN. Si des variétés, inconnues jusqu'alors, sont révélées, elles seront conservées pour être reproduites. Le travail sur les orangers consistera à prélever des greffons pour constituer de nouveaux plants.
Le débat s'est ensuite orienté sur la finalité de cette opération qui peut être double :
Un aspect affectif pour les résidents de la Commune et des Communes voisines d'avoir dans leur jardin quelques pieds d'orangers et d'amandiers d'Aregno.
Un aspect d'économie identitaire qui suppose, au delà du développement de vergers traditionnels, la transformation de la production, sur place, pour une meilleure valeur ajoutée, la création d'emplois et la création de produits spécifiques qui se soustraient au marchés concurrentiels.
La foire de l'amandier est organisée depuis 17ans par le foyer rural d'Aregno. D'année en année, l’événement s'est étoffé, en recherche constante de qualité, pour intégrer le réseau des Foires Rurales Agricoles et Artisanales de Corse (FRAAC).
Aujourd'hui, la volonté est de prolonger l'action sur l'année et particulièrement en direction des résidents et des agriculteurs locaux.
C'est tout naturellement, catalysés par Joseph-Marie TEALDI dans la démarche de développement durable conduite par le Pays de Balagne au travers de son Agenda 21 local, que se sont réunis et concertés l'Office de l'Environnement de la Corse, le Conservatoire Botanique National de Corse, la Chambre d'Agriculture de Corse, L'INRA de San Giuliano, l'Association Régionale d'Expérimentation sur les Fruits et Légumes en Corse et l'Université de Corse.
A terme, après reconnaissance et sélection des variétés, des plants seront proposés aux habitants, aux périodes propices de plantation.
Ainsi, vergers et jardins d'Aregno retrouveront leur identité spécifique.

Presse : article_corse_matin_le_2_septembre_2013 et http://www.corsenetinfos.corsica/Aregno-Pour-la-reconquete-des-vergers-traditionnels_a4529.html
">
Le 03 août 2013
Dans le cadre de l'Agenda 21 de Balagne, le Samedi 3 août à 16h00, la mairie d'Aregno était comble pour assister à la restitution des travaux, menés depuis un an, en direction d'une meilleure connaissance des peuplements d'orangers et d'amandiers sur la Commune.
Voir les présentations : du conservatoire Botanique et de Laetizia Castellani
La première présentation, effectuée par Laetizia Castellani, atteste du poids économique de la production d'amandes pour la Balagne depuis le XVIIème siècle. De nombreux vergers étaient recensés sur la Commune d'Aregno, principalement en piémont, la plaine étant peuplée d'oliviers. Les orangers sont en bien moins grand nombre mais les textes anciens font état d'une orange d'une douceur et d'un goût exceptionnels. Cette réputation perdure de nos jours et rend encore plus importantes les recherches d'identification et de sélection des variétés à sauvegarder.
Laetitia Hugot et Camille Angelelli, du Conservatoire Botanique National de Corse, ont présenté ensuite le recensement des plans d'amandiers (1027 arbres) et d'orangers (1235 arbres) sur la Commune d'Aregno. Les vergers sont majoritairement en bon état. Une vingtaine d'amandiers, visiblement de variétés différentes vont faire l'objet de prélèvements pour identification ADN. Si des variétés, inconnues jusqu'alors, sont révélées, elles seront conservées pour être reproduites. Le travail sur les orangers consistera à prélever des greffons pour constituer de nouveaux plants.
Le débat s'est ensuite orienté sur la finalité de cette opération qui peut être double :
Un aspect affectif pour les résidents de la Commune et des Communes voisines d'avoir dans leur jardin quelques pieds d'orangers et d'amandiers d'Aregno.
Un aspect d'économie identitaire qui suppose, au delà du développement de vergers traditionnels, la transformation de la production, sur place, pour une meilleure valeur ajoutée, la création d'emplois et la création de produits spécifiques qui se soustraient au marchés concurrentiels.
La foire de l'amandier est organisée depuis 17ans par le foyer rural d'Aregno. D'année en année, l’événement s'est étoffé, en recherche constante de qualité, pour intégrer le réseau des Foires Rurales Agricoles et Artisanales de Corse (FRAAC).
Aujourd'hui, la volonté est de prolonger l'action sur l'année et particulièrement en direction des résidents et des agriculteurs locaux.
C'est tout naturellement, catalysés par Joseph-Marie TEALDI dans la démarche de développement durable conduite par le Pays de Balagne au travers de son Agenda 21 local, que se sont réunis et concertés l'Office de l'Environnement de la Corse, le Conservatoire Botanique National de Corse, la Chambre d'Agriculture de Corse, L'INRA de San Giuliano, l'Association Régionale d'Expérimentation sur les Fruits et Légumes en Corse et l'Université de Corse.
A terme, après reconnaissance et sélection des variétés, des plants seront proposés aux habitants, aux périodes propices de plantation.
Ainsi, vergers et jardins d'Aregno retrouveront leur identité spécifique.

Presse : article_corse_matin_le_2_septembre_2013 et http://www.corsenetinfos.corsica/Aregno-Pour-la-reconquete-des-vergers-traditionnels_a4529.html


Reconquète des vergers traditionnels

La Balagne a été labellisée « Pôle d’excellence rurale » au début de l’année 2007 sur un dossier intitulé « La Balagne : Scène offerte à l’excellence ».
Ce dossier fut fondé sur plusieurs opérations dont la création d’un réseau de chemins de randonnée (support d’offres de pleine nature multi saisons), baptisé « Schéma territorial de randonnées du pays de Balagne ».
La densification de l’offre touristique sur ces itinéraires de découverte (artisanat, gastronomie, culture) permettra de disposer d’un véritable produit de qualité hors saison.
Les sentiers du patrimoine sont une contribution majeure à cette densification. Ils ont été développés par l'Office de l'Environnement de la Corse sur tout le territoire de Corse. En Balagne, 3 sentiers sont labellisés : Lama, Lumio, Pioggiola.


Valorisation thématique des sentiers

La sauvegarde d'une agriculture diversifiée en Balagne passe par la mise en place de filières de vente en circuit court. Ces dernières répondent à la fois aux besoins des producteurs et des consommateurs qui recherchent des produits locaux de qualité. L'association Una Lenza da annacquà est une association balanine d'agroécologie qui a inscrit ses actions dans l'Agenda 21 du Pays de Balagne :
Objectifs de l'action

1. Création de marchés de producteurs hebdomadaires en Balagne. Un marché des producteurs est organisé tous les samedi matin à Lumio.

2. Création d'un lieu de vente permanent complétant les marchés. Dans l'attente de l'implantation d'un magasin en Balagne, un site internet a été créé : drivulinu.com/

3. Création d'un atelier collectif de transformation de produits agricoles : un autoclave a été financé grâce au programme européen Leader. La mutualisation de l'outil garantira des produits transformés aux normes, valorisés sous forme de produits à haute-valeur ajoutée.


Production agro-alimentaire vivrière et vente en circuit court en Balagne






Pays de balagne - Mentions légales - 2018